• RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

You need to upgrade your Flash Player to version 10 or newer.


Pendule de Foucault Panthéon Paris

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 vote(s), moyenne: 4,33 sur 5) Survoler et cliquer sur les étoiles pour ajouter votre vote
Loading...
Publié par admin 9 - septembre - 2009 0 Commentaire

Pendule de foucaultElle Tourne !!

Le lundi 31 mars 1851, l’astronome Jean Bernard Léon Foucault tient sous la coupole une expérience scientifique prouvant que la Terre tourne autour d’un axe.

Le savant avait déjà précédemment accroché un premier pendule dans sa cave, rue d’Assas à Paris, puis montré cette expérience à ses collègues dans la salle méridienne de l’observatoire de Paris, le 3 février de cette même année 1851, avec un pendule de onze mètres de haut.

Mais pour cette expérience, plus le pendule est long, plus le phénomène de déviation de la trajectoire est manifeste. Quel bâtiment pouvait permettre d’accrocher une telle longueur de fil ? Une cathédrale ou une église, certainement ; la hauteur sous plafond y est suffisante. Mais outre le fait que le dispositif aurait pu gêner les visiteurs et fidèles éventuels, démontrer dans une église la rotation de la Terre (sur elle-même) aurait pu réagiter le débat de 1616 sur la rotation de la Terre (autour du Soleil), qui avait abouti à la condamnation à la prison à vie de Galilée en 1633. La position de l’Église catholique sur les mouvements de la Terre ne semblait toujours pas réglée jusque dans les années 1820, puisque les travaux d’astronomie du chanoine Settele avaient été interdits de publication. Louis Bonaparte, féru de sciences, intervient pour qu’une nouvelle version encore plus grandiose que la version du pendule accroché à l’observatoire de Paris soit offerte aux Parisiens. Le Panthéon offrait la disponibilité d’un bâtiment laïque permettant de faire battre un pendule de 67 m de longueur était idéale.

Foucault pourra écrire : « sous les voûtes élevées de certains édifices le phénomène devait prendre une ampleur magnifique. Nous avons trouvé dans le Panthéon un emplacement merveilleusement approprié à l’installation d’un pendule gigantesque ; nous avons trouvé pareillement dans l’administration les dispositions les plus favorables à l’exécution du projet que suggérait la vue de cette immense coupole ».
Reconstitution du pendule de Foucault en 1995

Ce pendule de Foucault était constitué d’une boule de plomb recouverte de cuivre pesant 28 kg, suspendue à un fil d’acier de 67 m donnant des oscillations de 16 secondes et demi (une oscillation = 1 aller-retour). La trace de déviation, à chaque battement, laissée dans l’anneau de sable de 6 m était de 2 millimètres et demi à gauche de la trace précédente. Une fois lancé il restait 6 h en mouvement.

À l’automne 1995, la sphère du pendule de Léon Foucault, dépoussiérée, est raccrochée au Panthéon comme en 1851. Cette reconstitution fait l’objet d’un film-vidéo visible à l’intérieur de la nef, sur plusieurs postes, en français et en anglais. Un historique de l’expérience au Panthéon et une explication physique du phénomène accompagnent le reportage.

Source: Wikipédia

Attention les conditions d'utilisations changent, vous pouvez utiliser nos photos même à but commercial en respectant ces conditions:
Faire une donation de 1 euro minimum par photo utilisée (est exempté wikimédia et wikipédia ). Citer le site et les auteurs
Nous informer de l'usage
Nous envoyer une copie de la publication (dans la mesure du possible)



 

Sponsors