Manneken pis Bruxelles

manneken pisIl n’est pas toujours tout nu !
Le Manneken Pis, de son nom en dialecte brusseleer (bruxellois) Menneke Pis signifiant « le môme qui pisse », aussi connu sous le nom de Petit Julien, est une statue en bronze d’une cinquantaine de centimètres qui est en fait une fontaine représentant un petit garçon en train d’uriner. Elle est située au cœur de Bruxelles, dans le quartier Saint-Jacques, à deux pas de la Grand-Place, à l’intersection des rues « de l’Etuve » et « du Chêne ». Cette statue est le symbole de l’indépendance d’esprit des Bruxellois.

La statuette, en bronze, aurait été commandée en 1619 à Jérôme Duquesnoy l’ancien (1570-1641), grand sculpteur bruxellois de l’époque, père de Jérôme Duquesnoy le jeune et François Duquesnoy. Celle-ci fut protégée par les Bruxellois lors du siège de la ville par les Français en 1695. La statue actuelle serait une réplique, l’original ayant disparu dans les années 1960.

Trois légendes circulent à son propos. Une d’entre elles raconte qu’un enfant aurait éteint, à sa manière, la mèche d’une bombe avec laquelle les ennemis voulaient mettre le feu à la cité ; une autre raconte qu’un enfant perdu aurait été retrouvé par son père, riche bourgeois de Bruxelles, dans la position que l’on imagine ; et selon la dernière, lors d’un défilé du roi Léopold Ier à Bruxelles en 1841, un jeune garçon se vit surpris par celui-ci dans la position qu’on lui connait.

Il est de tradition d’offrir au Manneken Pis des vêtements à des occasions spéciales notamment pour honorer une profession. La garde-robe actuelle comprend des centaines de costumes qui sont pour la plupart conservés à la Maison du Roi, un musée de la ville de Bruxelles, situé sur la Grand-Place.

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *